vendredi 10 février 2017

Le dojo zen.

Alors, qu'est ce que le dojo zen ? On l'appelle également quelquefois zendo :
C'est le lieu de pratique de zazen,  la méditation zen.
Bien sûr tout endroit est bon pour pratiquer la méditation mais un lieu adapté sera plus propice au calme de l'assise, surtout si on pratique en groupe.
Pour nous qui suivons la tradition soto, la pièce principale, le dojo proprement dit est une pièce dont l'entrée est matérialisée par une poutre posée au sol qu'il faut enjamber, il y a donc une différence entre l'intérieur et l'extérieur.
Au centre se trouve un autel avec un bouddha assis que l'on salue en entrant, ce n'est pas une bête statue que l'on salue mais la représentation de la posture de zazen que tous les méditants actualisent dans ce lieu de pratique.
Ensuite, il y a quelques petites règles comme circuler dans le sens des aiguilles d'une montre, poser son coussin au sol et méditer face au mur, suivre les indications données par différents sons, pratiquer ces rituels très simples permettent de calmer l'esprit et de trouver les bonnes conditions pour nous aider à calmer les pensées et les émotions, il n'est pas demandé de croire en une quelconque philosophie ou religion mais simplement  de se concentrer sur des gestes simples qui vont nous amener à tourner le regard vers l'intérieur.
Avant d'entrer dans le dojo, on a préalablement ôté nos chaussures que l'on a rangé sur une étagère, laissé nos manteaux au vestiaire, il y a également chez nous une pièce ou l'on peut boire un thé ou un verre, partager, discuter avec les gens avant ou après la méditation.
Le dojo est à l'image du zen :  Réduit à l'essentiel, l'espace vide est préservé et mis en valeur, à nous de l'occuper par notre présence, notre concentration comme nous occupons notre propre intériorité durant le zazen...
Sous le regard attentif de Bodhidharma.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire